Top

Le Papier est en forme – 2014

La forme c’est l’outil magique du papetier qui, en quelques gestes, va transformer une « soupe » composée de 95 % d’eau et de 5 % de cellulose en une feuille de papier. La forme est composée de deux éléments : un tamis, qui laisse s‘écouler l’eau et retient la cellulose et un cadre volant, appelé couverte, qui définit le format du papier. Ces formats portent des noms curieux comme : pot, couronne, raisin, jésus, colombier… que vous découvrirez lors de votre visite. Au XIIIe siècle, les Italiens vont inventer le filigrane. C’est un dessin en fil de cuivre cousu sur le tamis. Le relief créé par le filigrane fera qu’il y aura moins de pâte à cet endroit et, qu’une fois la feuille sèche, le dessin apparaîtra par transparence : un pot, une couronne, un bébé, un raisin, une colombe… Le filigrane servait aussi à faire apparaître le nom du moulin ou du papetier. Mais au fait, vous avez tous un filigrane sur vous. Prenez un billet de banque dans votre portefeuille et regardez-le dans la lumière ! Et vous en saurez encore plus en venant nous voir puisque vous ferez vous-même votre feuille de papier.

Oui, décidément, le papier tient la forme.

ET D’AUTRES DÉCOUVERTES !
• Une maquette de pile à maillets réalisée au 1/7e que vous verrez fonctionner (attention les oreilles !).
• Une grande roue à aube suspendue.
• Une presse lithographique industrielle.
• Une collection de formes.
• Des représentations grandeur nature des formats du papier.
• Une initiation sensitive aux différentes sortes de papier grâce à nos « boîtes mystère ».
• La réalisation d’un mini livre.